Le jardin bioclimatique, est-ce l'avenir ?

Je ne sais pas pour vous mais moi, je ne vis vraiment pleinement qu'à la belle saison, quand je peux enfin passer des heures dans mon jardin. Je ne peux pas me passer du contact quotidien avec le végétal et je sais que je ne suis pas la seule.

Ce que je sais aussi, c'est que l'entretien d'un jardin ne doit pas se faire au détriment de la nature et j'ai toujours mis un point d'honneur à utiliser le moins possible de pesticide et insecticide autres que bio ou faits maison.
La mousse a petit à petit recouvert des endroits du gazon, tant pis ou tant mieux d'ailleurs, car marcher pieds nus sur de la mousse est un vrai plaisir et ces coins-là du jardin restent toujours verts. 
Des pucerons colonisent les rosiers, s'il y en a trop et que les oiseaux ne s'en sortent pas, je vaporise de l'infusion de lavande. Je n'arrose jamais (j'habite dans le Nord alors c'est facile).

Bref, je laisse faire la nature.



L'un de mes jardins préféré en France, le Jardin Plume, est un véritable lieu d’harmonie et l'exemple parfait du sujet de cet article. "Dans un jardin, les différentes espèces vivantes interagissent en permanence : bactéries, champignons, insectes, plantes, oiseaux… C’est un équilibre fragile, qu’il faut préserver. Un jardin foisonnant est signe de vitalité. Pour penser son jardin comme un véritable allié du climat, il faut changer notre regard, ne pas chercher la perfection au brin d’herbe près…"

Christian Clairon

En plantant des vivaces couvre-sol, on s'épargne la corvée du désherbage, et l'arrosage. J'ai planté des pervenches et des variétés de géraniums qui, aujourd'hui, recouvrent complétement des zones au pied des arbres qui étaient auparavant colonisés par le lierre. C'est beaucoup plus agréable !


On profite des symbioses et complémentarités entre différentes variétés de plantes pour créer un jardin dans lequel on ne sera pas obligé d'utiliser des pesticides ou herbicides. Comme je le disais plus haut, les lavandes sont efficaces contre les pucerons, on les mixe donc avec des rosiers. En plus, les abeilles les adorent.  
Pour information, nous, les particuliers, avons jusqu’à 2019 pour supprimer totalement l’utilisation de produits phytosanitaires au jardin.
Si vous avez envie d'en savoir plus sur les produits naturels au jardin, voyez comment utiliser le bicarbonate de sodium au jardin, et aussi le marc de café.



On sélectionne des plantes avec un entretien minimal, autonettoyantes (qui perdent toutes seules les fleurs fanées), résistantes aux maladies et peu gourmandes en eau : des arbustes comme les abelia, céanothes, choisya, fusains, hydrangéa, spirées, viornes, weigelia..., des graminées bien sûr, mais aussi les géraniums, heuchères, lavandes, euphorbes, santolines, et certains rosiers remontant comme The Fairy, à l'aise partout.


Pour clôturer le jardin, on choisit de créer une haie vive à partir de plusieurs essences d’arbustes qui poussent dans notre région, en mêlant arbustes persistants et caducs. Conserver des feuilles pendant la saison froide est aussi joli qu'utile. La haie a en effet un rôle écologique très important, elle protège du vent et sert d’abri aux petits animaux et aux oiseaux.
On récupère les déchets verts pour en faire de l'engrais naturel (compost, paillis ou mulch) : petites branches, écorces et feuillages, tonte de gazon, épluchures de légumes... On fabrique soi-même son composteur ou se le procure tout fait. Il en existe même pour l'intérieur.



La diversité biologique est essentielle, notamment en ville, et chaque jardin, terrasse ou balcon compte lorsqu’il est entretenu avec des méthodes respectueuses de l’environnement. Ces zones vertes que nous créons doivent être capables d'accueillir les oiseaux et les coccinelles, qui sont de grands consommateurs d’insectes et contribuent, en retour, à entretenir un jardin sans pesticides.


Végétaliser chaque espace de vie est très important. En l’absence de jardin, profitons de chaque recoin des bâtiments, à l’extérieur comme à l’intérieur, plantons au pied des façades ! Nos voisins les hollandais savent très bien le faire, ceux qui connaissent Amsterdam ne me contrediront pas.
Plantons des potagers ou des jardins d'agrément sur les toits. "Les toitures végétalisées améliorent l’étanchéité des bâtiments, absorbent les gaz à effet de serre, améliorent la gestion des eaux pluviales et renforcent l’isolation thermique, diminuant les besoins en chauffage."



D'ailleurs, à Paris existe maintenant le "permis de végétaliser", à Bordeaux la rue Kleber a été plantée par les habitants accompagnés d'architectes paysagistes de la ville. Au Royaume-Uni, les habitants de Todmorden ont créé les "Incroyables comestibles" un mouvement qui a essaimé en France depuis la sortie du documentaire DEMAIN LE FILM. Inspirons-nous de ces initiatives !

Todmorden, la ville qui vous nourrit gratuitement - Mediapart

Pour réaliser cet article, je me suis appuyée sur un récent communiqué de presse d'Eric Lequertier, architecte paysagiste ainsi que sur le livre : Des fleurs sauvages dans mon jardin, aux éditions Terre Vivante, que je vous conseille pour un jardin au naturel.

La saison des fêtes des plantes va démarrer alors j'en profite pour vous donner quelques dates :

• Du 1er avril au 1er mai: 1er festival des jardins de la Côte d'Azur, à Antibes, Cannes, Grasse, Menton et Nice.

• 15, 16 et 17 avril : 23ème fête des plantes et des poules au Château de la Bourdaisière, à Montlouis-sur-Loire

• 21, 22 et 23 avril: fête des plantes de printemps sur le thème des «Plantes odorantes» au Château de Saint-Jean-de Beauregard, dans l'Essonne.

• 29 et 30 avril 2017 : Plantes Rares et de Collection Château de La Feuillerie, Celles, en Belgique.  

• 19, 20 et 21 mai : journées des plantes de Chantilly sur le thème «Jardinez en technicolor» au Domaine de Chantilly dans l'Oise.


Bon jardinage ! 






7 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci! Je suis heureuse de ne pas être la seule !

      Supprimer
  2. J'adore le jardin plume
    Pas de produit pour traiter à la maison,j'utilise du savon noir ou des purins que je fabrique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un des plus beaux jardins que je connaisse !
      Je n'ai pas encore tenté le purin car pas très fan de l'odeur mais le savon noir, oui !

      Supprimer
  3. Magnifique article Nathalie! Créer notre jardin a été jn véritable parcours d'apprentissage. et c'est grâce à ca wu'on a réussi à créer notre bout de jardin sec plein sud, notre coin pelouse au nord et notre coin herbes aromatiques là où le soleil ne donne pas de répit... chez nous l'arrosage coûte cher et l'eau de pluie s'arrete bien trop tôt dans l'année. J'ai bcp aimé tes conseils "alternatifs" et j'ai sourit aux marres de cafe (ma grand-mère le faisait en permanence et c'est un souvenir qui m'a marqué). Encore bravo! xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Ilaria ! Selon les régions, les orientations et les sols, la création et l'entretien d'un jardin peut être un vrai parcours du combattant. Mais je pense qu'il ne faut pas trop se mettre la pression et accepter ce que la nature nous apprend et tant pis si certaines plantes ne sont pas pour nous, s'il faut abandonner la pelouse au profit de gravier et les rosiers au profit des cactus et graminées. Après tout, ils sont tellement tendances :)
      Bises

      Supprimer
  4. Excellent blog je vous invite à visité mon site web :
    http://debouchage91.sosdebouchage.eu/

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie
2) Cliquez sur la liste déroulante Commentaire. Si vous avez un compte, vous pouvez vous identifier sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL
3) Vous pouvez, en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail, être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4) Cliquer sur le bouton Publier.

Voilà : c'est fait.
Un très grand Merci !!!!

 
Ma photo

Entre déco et jardin, je partage avec vous ce qui m'inspire au quotidien, des endroits de rêve, les tendances que j'aime, des astuces d'aménagement... Je serai très heureuse de vous lire aussi n'hésitez pas à me laisser des petits mots ! 

Nat et nature is inspired by beautiful living.
Pour me contacter : nat_et_nature@live.fr

CONTACTEZ MOI

Nom

E-mail *

Message *

Abonnez-vous à Nat et nature

Il y a quelques temps, je vous parlais de

Quand rénovation rime avec respect de l'ancien

Hellocoton